Merci !



Toi qui venait chez nous le soir ,
Ce n'est pas moi qui t'appelait ,
Ce n'est pas pour moi que tu venais
Mais je t'attendais ...


Tu venais pour faire ton job ,
C'était toi le responsable de l'équipe et tu observais 
Pendant que tes collègues sur lui s'affairaient .
Et tu me souriais ...


Ta main sur mon épaule tu posais ,
Et des regards désolés tu me  lançais .
J'aimais dans ton bel uniforme de pompier
Te voir arriver .

Et une habitude s'est installée ,
Au rythme de tes venues davantage tu me comprenais ,
Et toute ta douceur pour moi , si bien  me consolait
Mais ta colère contre lui chaque fois un peu plus montait .

Quand tes visites pour lui se sont accélérées 
Et la situation s'est aggravée
Un soir , pour me parler
Longtemps tu es resté ...

Que ce n était pas normal tu m'as expliqué ,
Ce que ma famille vivait
Et que nos vies à tous aller être chamboulées ,
Après que des suites tu devais donner ,
Mais que c'était pour nous que tu le ferais .

Ce jour là j'ai tant pleurer ,
Et méchante avec toi j'ai été
Que tu ne changes rien je voulais ,
Mais à 8 ans la situation m'échappait .

A contre coeur tu m'as écouté ,
Moi je t' ignorais ...puis je me cachais ,
Jusqu'au jour ou tu t'es fais remplacer,
Et ce n'était plus toi qui venait.

Et quand par hasard , des années après
Nous sous sommes retrouvés ,
Au milieu de la foule nos regards se sont croisés ,
J'ai compris que mon histoire t'avais marqué
Que par ton silence tu avais été déchiré ,
De ta décision tu avais  culpabilisé
Que des nouvelles au fil des mois tu prenais
Et de me voir grandir tu te réjouissais

Ce jour la , nous étions deux à te regarder
Dans ton bel uniforme de pompier ,
De mes 8 ans te saluer d'avoir garder notre secret
Et d'aujourd'hui te remercier de ton respect
Mais surtout de m'avoir sauvée .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :