Ton dernier acte .

Publié le par L M Evasion

Il y avait du monde , beaucoup de monde , et pas assez de place pour tous ceux qui avaient fait  le déplacement dans ce petit village pour assister a sa dernière , son dernier acte !

Qui étaient -ils ? Des amis ? Non il n'en avait pas... Des collègues ? Non il a tant changé de boulot et ne gardait aucun contact ...La famille? Non (ou peut être un rang pas venu pour lui ) car il les avait tous chassés détruits comme tous ceux qui avaient croisé sa route ...

Quelques mamies qui assistent à toutes les dernières pour y être , quelques curieux pour voir si c'était bien vrai , quelques uns qui croyaient leur présence nécessaire ...

L'atmosphère n'était pas lourde , le silence pas pesant , presque un climat de sérénité ; aucun regard ne se croisait , tous les yeux étaient fixés sur le sol , les visages de marbres , inexpressifs ...


Elle cherchait les sentiments habituels qu'on peut lire quand les gens ne trouvent pas les mots  ; la tristesse , la compassion , le soutien , le clin d'oeil qui dit "je suis là pour toi " ou "je suis désolé" . Mais rien ...

Troublée elle se rendit compte qu'elle même n'éprouvait pas les "bons" sentiments : pas de peine , pas de larmes qui montaient aux yeux , pas de regrets des mots qu'on ne lui a pas dit , pas de coeur en miette , pas d'impression qu'on lui arrache un bras , pas de grand vide ...

Elle en a cherchait des réponses... elle en a eu des doutes ...éprouvé de la culpabilité...mais elle sait maintenant que ce que les professionnels de la réflexion appelle "refus d'accepter" n'est que de l'indifférence légitime .

Quand à toi tu l'as réussi ta sortie ...papa .


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article